5ème Anniversaire du début de la transition démocratique en Tunisie

 

anniversaire-14-janvier-2016-web-mail-v2.1

Depuis 5 ans, la Tunisie a engagé lentement et sûrement sa transition démocratique en privilégiant le dialogue à la violence et la sécurité au développement.

Malgré de nombreuses intentions de réformes structurantes, les divers gouvernements ont avancé  lentement et les résultats se font encore attendre. Malgré de nombreuses initiatives visant la relance du développement, les perspectives restent incertaines. La productivité, la compétitivité et de facto l’attractivité de la Tunisie reculent. Patronats et Syndicats continuent à s’enfermer dans des dialogues de sourds et font des progrès ponctuels à “coups de bras de fer” (successions de grèves et d’accords périssables) sans construction durable.

 

Si la liberté d’expression est devenue un acquis incontestable et incontesté, elle n’a cependant pas été synonyme du développement de médias objectifs et indépendants dans le traitement de l’information.

 

Si la mécanique électorale a bien fonctionné, et cela à deux reprises, le citoyen s’est souvent trouvé désemparé devant la complexité des élections, la pluralité des partis et par l’absence de programme politique, économique et social.

 

Malgré l’émergence d’une société civile  active et relativement bienveillante au point de se voir attribuer le Prix Nobel de la Paix en 2015,  les quêtes de pouvoir successives et les guerres politiciennes alimentées par des lobbies “douteux” relayés par des médias partisans ont monopolisé toutes les énergies disponibles au service de la sécurité du pouvoir aux dépens de l’intérêt du pays et du développement économique, seule voie de création durable de richesses en mesure de financer le développement social et le progrès national.

 

Les Tunisiennes et les Tunisiens ne manquent pas de talents et d’ambitions pour une Tunisie qui mérite bien mieux que de sombrer dans la décadence, nous souhaitons ainsi commémorer ce 5ème anniversaire de la transition démocratique en esquissant des voies de progrès à long terme tout en focalisant sur 3 priorités à court terme : le développement économique, le dialogue social et la participation citoyenne.

Vous êtes cordialement invités à la Fondation de la Maison de Tunisie (Paris) le 14 janvier prochain à 19h pour assister dans un esprit constructif à trois tables rondes :


* Introduction de Mlle Sonia BEN KHEMIS

1 – Quel développement pour la Tunisie.

Mr Ali GHARBI (modérateur)
Avec la participation du Dr Achraf AYADI, Mounir Beltaifa et Pr Moncef CHEIKH-ROUHOU.

2- Remettons la Tunisie au travail productif par le dialogue social.

Mr Mounir BELTAIFA (modérateur)
Avec la participation de Mr Mohamed BAKEY, Mlle Houda
BEN HAMOUDA, Mlle Donia KAOUACH et Dr Héla YOUSFI.

3- Le citoyen et la société civile au service de la reconstruction.

Mr Taha BARHOUMI (modérateur)
Avec la participation de Mme Rafika BENDERMEL,
Mr Mourad CHARNY, Mr Ahmed MAKNI et Mlle Samia ZAYANI.

* Conclusion de Mlle Selma AZAIEZ


Nous serions heureux de vous recevoir et de partager avec vous ce moment de fête et nous vous prions pour des raisons que vous comprendrez de vous inscrire à travers le lien ci-après : Inscription

Bonne année 2016 et meilleurs vœux de santé, bonheur, succès et paix à vous et aux vôtres.

Des représentants de la société civile tunisienne en France.